La course à pied Les blogs courseapied.net : Molo

Le blog de Molo

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2008-03-30 10:45:27 : Ce que l'on dit de nous, vrai ou faux...

Toulouse (Tolosa en occitan, tu'luzo en espéranto galactique, to lose en anglais) est la Capitale de Tolosanie, d'Occitanie et par là même celle de la France (ce dernier point reste cependant contesté). Elle ne se situe pas : ce sont les autres villes qui se situent par rapport à Toulouse.

Les habitants de Toulouse parlent le putaing-cong, un dialecte est-asiatique. Ils sont appelés les losers sauf dans le département de l'Ariège où on les a baptisés du doux nom de doryphores, par pure affection.

Bien qu'on n'en connaisse pas exactement le nombre, Toulouse a toujours eu plus d'habitants que sa rivale, la ville de Bordeaux.

Toulouse est surnommée la « ville rose » à cause de la couleur du maillot de ses joueurs de football. La devise de la ville est : « Un Toulousain malin sera toujours plus malin qu'un con de Bordelais con, con ! ».

Géographie
La ville s'est développée autour du confluent du Canal du Midi et de la Garonne, les deux principaux fleuves de France.

Contrairement au Canal du Midi, qui lui est complètement naturel, la Garonne a été creusée à la pelle dans les années 80. Elle sert à amener de l’eau vers l’Atlantique qui en manquait sérieusement à l’époque. Cette eau vient pour sa majeure partie de l’arrosage des champs de maïs par les agriculteurs du Lauragais, pour le reste de la vidange des toilettes publiques.

Climat
Le climat de Toulouse est ce qui s'appelle en météorologie un « climat non-belge ». Beau et chaud sur 362 jours, sa pluviométrie se concentre la nuit pour ne gêner personne. L'ensoleillement maximum garantit un bronzage impeccable aux milliers de jeunes et jolies étudiantes ayant choisi pour cela ce pôle universitaire de pointe.

Au milieu de l'été, la chaleur devient insoutenable. Les losers quittent le centre-ville pour s'expatrier en masse sur les berges de la Garonne, dans la forêt de Bouconne, à Narbonne ou au Cap d'Agde. Les plus téméraires d'entre eux s'aventurent dans les contrées reculées de l'Ariège-Terre-Courage. Ce rite initiatique qui n'est certes pas sans danger est dénommé Pyréno-transhumance.

Histoire
Vers le Ve siècle vécut à Toulouse la reine Pédauque. Reine des Wisigoths, la légende raconte qu'elle avait des pieds d'oie. Comme elle aimait se cultiver et s'adonner à la lecture des encylopédies, on la surnommait la reine Wisi-pied-d'oie. Le quartier de la patte d'oie rend d'ailleurs hommage à cette grande reine.

En l'an 1182, Rungis Khan et sa horde maraîchère assiégèrent la ville. Cent vingt ans plus tard, les remparts tenaient toujours bon. Les adversaires s'accordèrent afin de régler la question par un match de rugby. Ce sport de combat brutal était alors seulement pratiqué dans une vallée proche de la ville, connue pour son réseau hydrographique très développé (la région d'Eau-Val, baptisée plus tard Ovalie). La grande expérience des joueurs locaux se fit sentir : ils ne tardèrent pas à ridiculiser Rungis et sa horde. Ce serait aux exclamations moqueuses des spectateurs à l'issue de ce match, prononcées dans le sabir occitano-anglais usité à l'époque pour communiquer dans les pubs avec les ingénieurs brittons de l'Aérospatiale, que la ville devrait son nom: « Tòu lòusâââ ! »

Mais en vérité l'origine du toponyme, qui se perd dans le passé le plus reculé, reste aujourd'hui encore incertaine. Les linguistes se disputant toujours pour savoir si le nom de Toulouse dérive d'une racine celtibère, basque, slavone, iroquoise, altaïco-ouralienne, eskimo-aléoute, nigéro-congolaise ou tout simplement d'une blague Carambar. Selon certains savants bien informés, on estime que le nom Tolosa pourrait peut-être provenir du terme aquitano-druidique Tolso qui signifie retorse, tordue, à l'image de la mentalité des populations qui vivent à cet endroit.

Industrie et commerce
Voir aussi l'article Airbus A380.

Véritable ville moderne, Toulouse bénéficie d'un pôle industriel remarquablement développé. On y creuse des piscines, on regoudronne la rocade tous les ans en Juillet et on refait les vitres à chaque explosion d'AZF.

L'industrie aréonautique (et non pas aéronautique, une fausse prononciation qui a malheureusement tendance à se répandre ailleurs qu'à Toulouse) est très développée dans l'agglomération, surtout à Colomiers, ville qui n'est passée qu'à un cheveu de se spécialiser dans le fromage à pâte molle. Mais le destin en a décidé autrement.

Ce ne fut pas une mauvaise chose puisque Toulouse profite non seulement des retombées d'avions mais aussi économiques de cette industrie. Son rayonnement international est du aux technologies de pointe qui y sont déployées, telles que la soudure à froid au Saindoux, le boulon en papier mâché ou encore l'utilisation de matériaux balsamiques.

Les T-shirts « I love Toulouse » se vendent mal aux touristes anglais et américains. On se demande toujours pourquoi.

La patrie du rugby
En 1896, à force d'écraser un ballon de football, les joueurs de rugby du Cultissime Stade Toulousain réussirent à rendre le ballon ovale. Le rugby fait partie intégrante de la culture toulousaine. En effet, Toulouse est la seule ville de France à compter 2 clubs de rugby dans l'Elite. Il y a le Stade Toulousain ainsi que le Toulouse Football Club. Malheureusement, ces derniers n'ont pas été admis dans la bonne catégorie sportive car avec la vidéo au rugby, ils n'auraient pas pu être assez désavantagés par l'arbitrage et que ça aurait pas été très drôle, il faut avouer. Par extension, ce phénomène de centralisation rugbystique peut être retrouvé dans des clubs tels que les Spacer's de Toulouse ou autres.

Personnages célèbres
C'est à Toulouse qu'est née la célèbre saucisse de Toulouse.

Mis à part cela, Toulouse se glorifie essentiellement de ce que, à l'inverse des autres villes de France, aucun personnage célébre n'y est jamais né (on ne peut pas vraiment dire que la saucisse de Toulouse soit un personnage célèbre, mis à part la belle Marlene).

Certains personnages célèbres ont cependant résidé temporairement à Toulouse :

Henri de Toulouse-Lautrec, personnage célèbre, y vécut du 3 Octobre 1845 au 6 Octobre 1845. Musicien de génie et inventeur du cassoulet, il mourut étouffé par un haricot qui n'avait été cuit que trois heures. C'est pourquoi ma grand-mère recommande toujours de faire cuire les haricots au moins quatre heures. Accessoirement, c'est à Toulouse-Lautrec qu'on doit la phrase : « Je boirais du lait le jour où les vaches brouteront du raisin ».
Jacques Chirac, autre personnage célèbre, est paraît-il venu visiter la ville un jour.
K-Saoulaid, bien qu'originaire de Castelnaudary, a passé son enfance à Toulouse. L'influence que les spécialités culinaires de la ville ont laissé sur son oeuvre est évidente au regard de la rythmique pétaradante qui caractérise le style musical de ce rappeur.
Casimir III de Toulouse-Lafaille,y vécut du 1 Octobre 1963 au Mai 1968 (!)à l'adresse de 3 Rue Lafaille (d'où le nom de la rue et le numero de l'immeuble). Depuis son départ au Canada , la rue, tout en gardant son nom illustre a perdu son charme d'antan. L'epicerie "Épargne " du coin est devenue un restaurant chinois et les belles du quartier ont pris leur retraite, laissant la succession vaccante.

Gastronomie
La spécialité de Toulouse est bien entendu son incomparable couscous qu'on peut déguster dans les meilleures adresse de la place Arnaud Bernard.
Une viennoiserie très appréciée des gens du lieu est la chocolatine. Inventée à Toulouse (comme tout le monde le sait), elle a la particularité d'avoir été copié dans de nombreuses régions sous la nomenclature appauvrie de "pain au chocolat".
La cachou Lajaunie, quant à lui, bonbon 100% toulousain est utilisé depuis des décennies pour soigner les gueules qui puent(lendemain de soirée, utilisation abusive d'ail...).
Le cassoulet, plat rendu très célèbre durant les jeux du pets de Berlin (1848), est un délicieux assortiment de haricots blancs, baignans dans une sauce légère, surmonté de délicieux morceaux de viandes (généralement du canard, du porc, moins communément de l'autruche). De nombreux diététiciens le préconisent lors de régimes à base de gras.

Le chauvinisme
...N'existe pas à Toulouse

Les réactions

Par Montaigne, le 2008-03-30 11:29:36
Savoureux de A jusqu'à Z !

Par al, le 2008-03-30 12:47:37
pfffff, ça vaut pas l'Alsace tout ça !

Par Baghera, le 2008-03-30 15:33:40
et Claude??? il était pas de Toulouse?? la seule faute de goût dans ce delicieux cassoulet historique

Par calou, le 2008-03-30 15:37:23
Putaing-cong on en apprend des choses sur le blog des Môlos !!!!

Par Anne Roumanof, le 2008-03-30 15:44:49
Putain cong, on avait la gauche caviar, maintenant on a la droite cassoulet !!

Par Superleggero, le 2008-03-30 16:02:18
Ah bon, Toulouse ça vient de là .
Moi, je pensais que ça venait du coureur kenyan Tolossa Ambesse...
Sinon, question politique, je suis centre fast-food.

Par floflo, le 2008-03-30 17:21:11
Excellent clin d'oeil, avec la bonne humeur et la chaleur du sud.. toujours critiqués, jamais égalés !!!

Par al, le 2008-03-30 17:29:21
@floflo, il y a sud et sud...

Par Lucas, le 2008-03-30 18:48:27
Entre ce billet et le billet précédent d'Eric8 c'est le jour et la nuit!Enfin un billet bien rédigé, drôle, divertissant, etc....bref un grand bol d'air pur, merci les Molos!

Par floflo, le 2008-03-30 22:37:49
que veux tu dire par là al ?

Par fils du vent, le 2008-03-30 22:38:24
Ayant completement dégelé depuis la ballade ariégeoise,les cerveaux molo
sont de nouveau alimentés et tournent à un régime d 'enfer, en toute objectivité.

Par Montaigne, le 2008-03-31 10:46:07
Relu ce matin. C'est comme le cassoulet : encore meilleur réchauffé.

Par manga3, le 2008-03-31 11:18:46
Rendons a Césars ce qui m'appartient. Ce texte n'est bien sur pas de moi, mais je l'ai trouvé tellement drole que je n'ai pu m'empécher de la poster ici. Je vous posterais bientôt le même genre, mais sur les Gersois, celui la aussi vaut son pesant de cacahuettes.
Lolo

Par Eli Bop, le 2008-03-31 11:31:48
trop LOL
MDR
:-)))))

Par ric², le 2008-03-31 11:45:22
L'article sur Bordeaux est top également.
Vive la saucisse!

Par Montaigne, le 2008-03-31 13:26:33
Voilà qui va rassurer Baghera. L'oubli du remuant et swingant Claude n'est pas de votre fait.

Par mic31, le 2008-03-31 15:04:58
Putain, ça vous a pas fait du bien la ballade en terre ariégeoise...Les flocons ont du taper fort, faudra que je prévois un buf de sécurité l an prochain.

Par Poussintx, le 2008-03-31 19:43:44
:) :) :) Je n'avais jamais "vu" Toulouse comme ca.

Par Mika B, le 2008-03-31 20:04:32
Salut les molos...Heu! molo pas trop...
Donc! c'est vraie! le Cas saoulé est toulousain? j'ai toujours cru qu'il était Belge...Bon on peut se tromper!!!!
Par contre pas d'erreur pour ce récit toulousain: c'est du super..à+ Mika.

Par Desencyclopedia, le 2008-04-01 22:49:48
C'est bien connu ça vient de ce site http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Toulouse

Par val, le 2008-04-02 22:01:48
Putaing-cong... je croyais qu'il était violet le maillot des footballeurs toulousaing...

Par mielou, le 2008-04-03 09:38:13
le stade français aussi, il a le maillot rose...
salut à la molo's team
lolo, espèce de banlieusard du neuf trois !

Par momoVH3, le 2008-06-02 00:20:35
Bonne description de Toulouse, qui m'en apprend beaucoup. Il n'est jamais trop tard pour bien faire. Toutefois, un petit oubli de ta part pour les personnages célèbres (enfin, si on veut) c'est Claude Nougaro.

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)

Les 5 billets précédents

2008-03-25 19:06:33 : Trail des Citadelles 2008, fait mais frais...... - 1 photo - 31 réactions

Encore un de terminé, et pas un des plus facile ce trail des Citadelles édition 2008. Notre ami Mic31 avait surement tout prévu sauf cette météo terrible responsable de nombreux abandons. Bref, comme toujours chez les Môlo's, mieux qu'un long discours, CR, Photos et vidéos ici histoire de vous faire une idée.


http://molo31.com/traildescitadel1/index.html


2008-03-19 10:48:05 : Trail des Citadelles, J-4 et la froidure arrive...! - 1 photo - 31 réactions

Bonjour à toutes et à tous...
Et bien voilà ce que nous redoutions pour ce trail, la pluie, la neige et le froid. La totale pour ce dimanche aux Citadelles. Bref, Mic31 nous gâte. Alors si vous avez un peu de chaleur à nous envoyer pour dimanche, nous prenons.

Les Môlo's

2008-02-12 20:01:24 : TRAIL DE GRUISSAN 2008 - 1 photo - 28 réactions

Cr et photos/vidéos sont sur notre site :

http://www.molo31.com/traildegruissan2/index.html

Trail que nous recommandons mais qui est très cassant. Trois distances étaient proposés, La Môlo's team s'est essayé sur le 48.5 km pour passer dans les UFO.

Bon dépaysement...

La Môlo's team


Photo du trail par Mic31
http://ultrapassions.blogspot.com/2008/02/gruissan-phoebus-trail-2008.html

2008-02-08 20:47:48 : La Môlo's Team J-2 trail de Gruissan, dernier gros entrainement - 1 photo - 20 réactions

Bon, cela faisait un bon moment que les Môlo's n'avaient pas mis en ligne un ch'tit blog....alors nous voilà de retour.
Après 8 semaines d'entrainement pour ce trail de 48,5 km et 1200 m de dénivellé positif, nous sommes normalement fin prêt, enfin nous l'espérons. Bref, afin de parfaire nos 2 derniers jours de repos, nous en avons profité un peu ce soir pour un ultime entrainement. Nous vous conterons notre course courant semaine prochaine. Si vous n'avez plus de nouvelles, prevenez nos familles et nos proches de notre disparition........

Sportivement
Les Môlo's

2007-11-10 18:24:28 : Petit Papa Noël.....!!! - 4 photos - 15 réactions

Allez, histoire de m'occuper les doigts et le ciboulot, un petit blog du début de W-E....
Tout avait bien commencé, vendredi soir, direction resto... Ma belle m'invite histoire de fêter nos 3 ans de vie commune. Inutile de vous dire que nous en avons bien profité. Après la traditionnelle salade Gersoise pour moi et une cassolette de choux aux lardons pour madame, voilà qu'arrive le foie gras "à discrétion", c'est-à-dire à volonté. Et bien oui, le voilà, un beau foie gras, entier, cuit au sel rien que pour nous deux... Impossible de le finir malgré notre aptitude et nos entraînements, rien n'y fait, et oui, nous avons calé sur un foie d'au moins 350g facile (on a dû en laisser 50g). je vous passe la suite du repas, bavette échalote et vin qui pique pas....bref tout avait bien commencé, sauf que madame me précise "je paye le resto et toi demain tu payes les chaussures de course" Arrfffff, la traîtresse... Donc ce matin, direction notre fournisseur... et là, paf, une paire d'asics pour madame, puis une pour monsieur, puis un petit maillot, puis un autre, deux paires de chaussettes et une paire de gant offerte et voilà la carte bleu qui se sent mal, impossible de faire le code, "non chouchou je ne me souviens plus du code, et pis j'ai mal aux doigts". Un sourire enjôleur plus tard, direction la maison pour tester l'infâme traîtrise sur la piste... bref, un W-E à ne pas reproduire souvent.......

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net