La course à pied Les blogs courseapied.net : Molo

Le blog de Molo

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2008-09-27 14:38:44 : Quand la technologie fusionne avec la course à pied

Quand la technologie fusionne avec la course à pied

Les outils, à part bien sur les chaussures, le short et le maillot, un PDA/GPS avec un soft spécialement conçu pour tous les sports. L’utilisation, et bien simple, on démarre et on arrête la séance d’une simple touche, puis l’on transmet les données par le net en quelques secondes et cela vous donne toutes les infos de votre séances ainsi que le parcours sur une carte 3D. Les séances s’ajoutent au calendrier, les cumuls sont automatiques, bref, il ne nous reste qu’à courir et la technique fait le reste. Seul bémol, on ne peut plus tricher ni mentir...(du style, Si..si..chouchou, j'ai bien couru à midi..!!!)

http://www.molo31.com

La c’est tout simplement inséré directement sur notre site. (En bas de la page d’accueil)

http://www.gps-sport.net/users/molos

La le lien direct du prestataire

Les réactions

Par ric69, le 2008-09-28 18:16:14
Le 18 septembre, c'était voulu ce parcours compliqué dans la zone boisée où c'est que t'as failli te paumer ?
C'est sans pitié ce machin ...
A+ - Ric69

Par riri, le 2008-09-29 10:26:07
ça m'a l'air pas mal .... par contre c'est pas gratuit ???

Par Ku, le 2008-09-29 18:54:34
Salut les zamoreux,
Dites, vous ne laissez rien au hasard, très bel outil.
Bonne continuation

Par Lolo, le 2008-09-29 20:03:03
Oui, Ric69, sans pitié, je ne peux plus mentir à ma belle..., pas perdu le Lolo, juste une séance de fractionnée aller/retour !!

Riri, c'est plus que pas mal ce petit truc, seul le logiciel est à acheter, 25 euros ce qui est plus que raisonnable..

Ku, ben non rien au hasard, déjà que l'on se trainent, alors on se motivent comme on peu....et puis cette petite voix qui te parle pour te donner ta vitesse instantanée, vitesse moyenne, allure, distance etc...ludique quoi...manque juste le petit coup de pied au cul pour aller plus vite...

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)

Les 5 billets précédents

2008-09-13 19:06:39 : Le Marathon du Médoc par la Môlo's Team - 17 photos - 21 réactions

Comme convenu, voici juste de quoi vous mettre le vin à la bouche. Quelques photos qui en disent long, mais le plus important est comme toujours la vidéo sur notre site. Je suis désolé, je n'ai pas eu l'autorisation de publier la photo ou Mô montre ses jolies fesses, ce n'est pas cause d'avoir insisté. Faite moi votre demande discrètement par mail, je vous ferai suivre ce cliché....héhéhé..

http://www.molo31.com

rubrique Marathon (ça c'est pour les blondes)
Attention, vidéo de 10 minutes et environ 38 MO

Lolo

2008-05-31 10:48:34 : Contibution au mariage, à vos compiles... - 0 photo - 26 réactions

Bonjour,
Afin que tout le monde participe à notre mariage le 21 juin, je vous demanderai de bien vouloir nous envoyer via le site de free vos plus belles compilations pour faire la fête. Concrètement, vous transformez vos cd en mp3, si possible de bonne qualité, puis vous les zippés dans un seul fichier et zou, vous allez sur le site ci-dessous et vous me les mettez à dispo. C’est simple. Si vous ne savez pas zipper, pas grave, envoyez titre par titre, je me débrouillerai.

http://dl.free.fr/

Email d’envoie molo31@free.fr

Pour les grincheux qui vont me dirent que ce post n’a rien à faire sur un site de course à pied, et bien je dirai simplement que c’est mon blog et que si cela ne leur plaît pas, qu’ils passent leur chemin.
Les fichiers seront effacés le 22 juin pour rester proche de la législation.

Merci à toutes et à tous.
Amitié, la Molo’s Team

2008-05-04 18:30:22 : La course de l'année, du siècle, la plus dure mais la plus belle... - 1 photo - 33 réactions

Bonjour à toutes et à tous,
Voici sans nul doute le post le plus important de la Môlo's Team... La course qu'il nous faut faire, sans hésitation, mais après une longue réflexion tout de même, une de ces courses qui vous emmène loin, très loin et pour sûrement longtemps. Une course où l'endurance est le maître mot. La course ultime d'une passion commune. Une course où le coeur y est pour beaucoup. Alors oui, cette course nous allons la faire, ensemble comme d'habitude. Cette course débutera le premier jour de l'été pour s'achever, on ne sait quand, ni où, mais une course que nous espérons la plus longue possible. Alors nous devions vous en faire part et plutôt qu'un long discours, voici le tract officiel de notre course.

La Môlo's Team...

2008-04-14 13:19:25 : Grosse flemme, la Môlo's Team accuse le coup - 0 photo - 45 réactions

Mais que se passe t'il, la flemme de courir depuis 8/10 jours, trop occuper à autre chose en ce moment ou le fait d'avoir fait deux trails difficiles en quelques semaines, la météo fébrile, les chaussures usées, les chaussettes trouées, bref, pas d'explication vraiment logique a ce petit manque de motivation. Vivement que cela revienne, et le soleil aussi par la même. Aller, faut se secouer le cocotier et y retourner, mais cette coupure semble tellement bonne que l'on y prends goût..

Lolo

2008-03-30 10:45:27 : Ce que l'on dit de nous, vrai ou faux... - 0 photo - 23 réactions

Toulouse (Tolosa en occitan, tu'luzo en espéranto galactique, to lose en anglais) est la Capitale de Tolosanie, d'Occitanie et par là même celle de la France (ce dernier point reste cependant contesté). Elle ne se situe pas : ce sont les autres villes qui se situent par rapport à Toulouse.

Les habitants de Toulouse parlent le putaing-cong, un dialecte est-asiatique. Ils sont appelés les losers sauf dans le département de l'Ariège où on les a baptisés du doux nom de doryphores, par pure affection.

Bien qu'on n'en connaisse pas exactement le nombre, Toulouse a toujours eu plus d'habitants que sa rivale, la ville de Bordeaux.

Toulouse est surnommée la « ville rose » à cause de la couleur du maillot de ses joueurs de football. La devise de la ville est : « Un Toulousain malin sera toujours plus malin qu'un con de Bordelais con, con ! ».

Géographie
La ville s'est développée autour du confluent du Canal du Midi et de la Garonne, les deux principaux fleuves de France.

Contrairement au Canal du Midi, qui lui est complètement naturel, la Garonne a été creusée à la pelle dans les années 80. Elle sert à amener de l’eau vers l’Atlantique qui en manquait sérieusement à l’époque. Cette eau vient pour sa majeure partie de l’arrosage des champs de maïs par les agriculteurs du Lauragais, pour le reste de la vidange des toilettes publiques.

Climat
Le climat de Toulouse est ce qui s'appelle en météorologie un « climat non-belge ». Beau et chaud sur 362 jours, sa pluviométrie se concentre la nuit pour ne gêner personne. L'ensoleillement maximum garantit un bronzage impeccable aux milliers de jeunes et jolies étudiantes ayant choisi pour cela ce pôle universitaire de pointe.

Au milieu de l'été, la chaleur devient insoutenable. Les losers quittent le centre-ville pour s'expatrier en masse sur les berges de la Garonne, dans la forêt de Bouconne, à Narbonne ou au Cap d'Agde. Les plus téméraires d'entre eux s'aventurent dans les contrées reculées de l'Ariège-Terre-Courage. Ce rite initiatique qui n'est certes pas sans danger est dénommé Pyréno-transhumance.

Histoire
Vers le Ve siècle vécut à Toulouse la reine Pédauque. Reine des Wisigoths, la légende raconte qu'elle avait des pieds d'oie. Comme elle aimait se cultiver et s'adonner à la lecture des encylopédies, on la surnommait la reine Wisi-pied-d'oie. Le quartier de la patte d'oie rend d'ailleurs hommage à cette grande reine.

En l'an 1182, Rungis Khan et sa horde maraîchère assiégèrent la ville. Cent vingt ans plus tard, les remparts tenaient toujours bon. Les adversaires s'accordèrent afin de régler la question par un match de rugby. Ce sport de combat brutal était alors seulement pratiqué dans une vallée proche de la ville, connue pour son réseau hydrographique très développé (la région d'Eau-Val, baptisée plus tard Ovalie). La grande expérience des joueurs locaux se fit sentir : ils ne tardèrent pas à ridiculiser Rungis et sa horde. Ce serait aux exclamations moqueuses des spectateurs à l'issue de ce match, prononcées dans le sabir occitano-anglais usité à l'époque pour communiquer dans les pubs avec les ingénieurs brittons de l'Aérospatiale, que la ville devrait son nom: « Tòu lòusâââ ! »

Mais en vérité l'origine du toponyme, qui se perd dans le passé le plus reculé, reste aujourd'hui encore incertaine. Les linguistes se disputant toujours pour savoir si le nom de Toulouse dérive d'une racine celtibère, basque, slavone, iroquoise, altaïco-ouralienne, eskimo-aléoute, nigéro-congolaise ou tout simplement d'une blague Carambar. Selon certains savants bien informés, on estime que le nom Tolosa pourrait peut-être provenir du terme aquitano-druidique Tolso qui signifie retorse, tordue, à l'image de la mentalité des populations qui vivent à cet endroit.

Industrie et commerce
Voir aussi l'article Airbus A380.

Véritable ville moderne, Toulouse bénéficie d'un pôle industriel remarquablement développé. On y creuse des piscines, on regoudronne la rocade tous les ans en Juillet et on refait les vitres à chaque explosion d'AZF.

L'industrie aréonautique (et non pas aéronautique, une fausse prononciation qui a malheureusement tendance à se répandre ailleurs qu'à Toulouse) est très développée dans l'agglomération, surtout à Colomiers, ville qui n'est passée qu'à un cheveu de se spécialiser dans le fromage à pâte molle. Mais le destin en a décidé autrement.

Ce ne fut pas une mauvaise chose puisque Toulouse profite non seulement des retombées d'avions mais aussi économiques de cette industrie. Son rayonnement international est du aux technologies de pointe qui y sont déployées, telles que la soudure à froid au Saindoux, le boulon en papier mâché ou encore l'utilisation de matériaux balsamiques.

Les T-shirts « I love Toulouse » se vendent mal aux touristes anglais et américains. On se demande toujours pourquoi.

La patrie du rugby
En 1896, à force d'écraser un ballon de football, les joueurs de rugby du Cultissime Stade Toulousain réussirent à rendre le ballon ovale. Le rugby fait partie intégrante de la culture toulousaine. En effet, Toulouse est la seule ville de France à compter 2 clubs de rugby dans l'Elite. Il y a le Stade Toulousain ainsi que le Toulouse Football Club. Malheureusement, ces derniers n'ont pas été admis dans la bonne catégorie sportive car avec la vidéo au rugby, ils n'auraient pas pu être assez désavantagés par l'arbitrage et que ça aurait pas été très drôle, il faut avouer. Par extension, ce phénomène de centralisation rugbystique peut être retrouvé dans des clubs tels que les Spacer's de Toulouse ou autres.

Personnages célèbres
C'est à Toulouse qu'est née la célèbre saucisse de Toulouse.

Mis à part cela, Toulouse se glorifie essentiellement de ce que, à l'inverse des autres villes de France, aucun personnage célébre n'y est jamais né (on ne peut pas vraiment dire que la saucisse de Toulouse soit un personnage célèbre, mis à part la belle Marlene).

Certains personnages célèbres ont cependant résidé temporairement à Toulouse :

Henri de Toulouse-Lautrec, personnage célèbre, y vécut du 3 Octobre 1845 au 6 Octobre 1845. Musicien de génie et inventeur du cassoulet, il mourut étouffé par un haricot qui n'avait été cuit que trois heures. C'est pourquoi ma grand-mère recommande toujours de faire cuire les haricots au moins quatre heures. Accessoirement, c'est à Toulouse-Lautrec qu'on doit la phrase : « Je boirais du lait le jour où les vaches brouteront du raisin ».
Jacques Chirac, autre personnage célèbre, est paraît-il venu visiter la ville un jour.
K-Saoulaid, bien qu'originaire de Castelnaudary, a passé son enfance à Toulouse. L'influence que les spécialités culinaires de la ville ont laissé sur son oeuvre est évidente au regard de la rythmique pétaradante qui caractérise le style musical de ce rappeur.
Casimir III de Toulouse-Lafaille,y vécut du 1 Octobre 1963 au Mai 1968 (!)à l'adresse de 3 Rue Lafaille (d'où le nom de la rue et le numero de l'immeuble). Depuis son départ au Canada , la rue, tout en gardant son nom illustre a perdu son charme d'antan. L'epicerie "Épargne " du coin est devenue un restaurant chinois et les belles du quartier ont pris leur retraite, laissant la succession vaccante.

Gastronomie
La spécialité de Toulouse est bien entendu son incomparable couscous qu'on peut déguster dans les meilleures adresse de la place Arnaud Bernard.
Une viennoiserie très appréciée des gens du lieu est la chocolatine. Inventée à Toulouse (comme tout le monde le sait), elle a la particularité d'avoir été copié dans de nombreuses régions sous la nomenclature appauvrie de "pain au chocolat".
La cachou Lajaunie, quant à lui, bonbon 100% toulousain est utilisé depuis des décennies pour soigner les gueules qui puent(lendemain de soirée, utilisation abusive d'ail...).
Le cassoulet, plat rendu très célèbre durant les jeux du pets de Berlin (1848), est un délicieux assortiment de haricots blancs, baignans dans une sauce légère, surmonté de délicieux morceaux de viandes (généralement du canard, du porc, moins communément de l'autruche). De nombreux diététiciens le préconisent lors de régimes à base de gras.

Le chauvinisme
...N'existe pas à Toulouse

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net