La course à pied Les blogs courseapied.net : Molo

Le blog de Molo

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2009-04-27 18:42:01 : Marathon sous la pluie

Qui voit Albi, voit la pluie.

Voilà ce qu'il nous faudra retenir de ce marathon. De l'eau, de l'eau, de l'eau... Mais le courage et la bonne humeur des deux Parisiennes pas dépaysées par ce temps...voilà à la volée quelques photos....

Mô et Lolo

PS : Tata, on attend ton CR
re PS : on vient de recevoir ton sms : "non on ne vient pas vous rechercher à l'aéroport, débrouillez-vous".

Les réactions

Par alainP, le 2009-04-27 19:27:56
Crôa crôa, rien de plus naturel qu'une rainette sous la pluie...

Content de te voir sur ce marathon, delphine.

Coucou aux Molo's et à Tata

Par ricoulélé, le 2009-04-27 19:30:30
bravo à vous 2!!

la photo 1 me rappelle ma récup d'annecy :p

Par Ku, le 2009-04-27 19:31:15
Salut à toustes,
Qui voit Albi, voit la pluie....
mais avec vous, la tristesse est bannie.
Pôvre Marléne qui s'est fait enchainer, sans avoir eu le temps de voir Lolo s'encanailler, oh !
Linda, tu as quitté la (droite) ligne en commandant le massacre de Delphine...
Merci pour ces supers clichés, témoins de vos festivités.
Bonne récupe à nos marathoniennes
Bises
Ku

Par gavroche, le 2009-04-27 19:57:16
sympa les photos
bonne récup à nos deux marathonnienes.

Par riri, le 2009-04-27 20:15:29
j'adore ces photos

merci aux anciens ;-)


bises les filles

Par Piermer, le 2009-04-27 21:23:48
AHHHHHHHHHHHHHHH c'est sur on voit la pluie ...et puis nos deux Tatalinda et Delphine au plus beau de leur effort : avant , pendant et après ..
Que demander de plus ???? Bravo et merci pour ces photos .
Merci et salut aux Molos ... Marlène pour les infos
Grosses bises à vous toutes et tellement plaisir de vous voir et vous revoir :vous êtes extra!
Bonne récup Pierre

Par depassage, le 2009-04-27 21:40:19
Très sympathique ce CR d'avant-CR :-))))))))))) Bravo aux marathoniennes !

Mâme Linda, il faudra m'expliquer la tactique pour avoir 2 soigneurs pour soi toute seule, ça peut m'être utile :-))))

Par Bobi, le 2009-04-27 23:25:35
Moi j'ai souvent 2 femmes pour me masser.

Par Baltha, le 2009-04-28 00:47:47
Superbes ces photos, la bonne ambiance est palpable !
A bientôt

Par Marc Dorcel, le 2009-04-28 10:47:11
on peut avoir les coordonnées des meufs, on va faire un tourneage

Par Ginette, le 2009-04-28 11:13:59
Je les trouve trés sympa, moi, ces "gargouilles" :D
(On devine QUI a fait les commentaires de photo !)

Bravo Tantine et Delphine pour le marathon ET le podium :D
Et surtout bravo à toute l'équipe pour le cassoulet : ça n'a pas du être facile d'arriver à la salade !

Par l'AB, le 2009-04-28 12:55:11
Z'êtes superbes !!! Bravo à toutes et tous.

Par ric69, le 2009-04-28 13:23:18
Merci le molo's team pour ce retour du double d'Albi, sous la pluie c'est mieux que rien si je compare au marathon dynamité de Lyon. C'est sympa de revoir la rainette depuis le temps de son blog empoussiéré.
Z'ont pas flanché, toujours la pêche, bravo.
A+

Par Bloomer, le 2009-04-28 14:43:21
Bravo & merci pour les Photos
Albi sous la pluie c'est pas si pire et avec ces dames.. il y avait surement un trés beau soleil...
@Tata
Toujours avec de superbes tuques sur la tête.

Par ric², le 2009-04-28 16:26:17
Ouais mais c’est quoi ces photos qui montrent qu’on peut faire un marathon dans la bonne humeur et la franche camaraderie ? Ca va à l’encontre de l’esprit de sacrifice que représente cette épreuve où privation, jeûne, abstinence et renoncement doivent paver le chemin de croix du coureur pénitent et finir à genoux (et la tête dans les chiottes de préférence). C’est moche, mais bravo, continuez, bisous-bisous !

Par TATA LINDA, le 2009-04-28 17:14:49
Coucou les Mono
Ha ha, voici un bel échantillon représentatif d'un week end où l'alcool, le sport, le tourisme, la bouffe (grasse?) sont réunis dans un environnement de haut standing!!!

Mais seulement l'envers du décor n'est pas visible et pas "montrable" non plus...
On savait où on allait après tout!!
Les toulousains ne sont pas des saints, mais ça tout le monde le sait!!!
Ha les massages à 4 mains!!! un bonheur pur!!!
Un marathon de rigolade, de souffrance (si, aussi!) mais surtout d'amitié profondemment humide dirai-je!!

Je ne vous conseillerai pas cette adresse car il faut tout de même un peu vendre son âme au diable (Lolo) J'me comprends!!
Mon cr est "sous presse".
Merci pour vos commentaires.

Et bien sûre un énorme merci aux Molo's, mono à leurs temps.

Linda

Par Mika, le 2009-04-28 19:44:36
Salut à vous quatre.....

Un marathon dans la soufrance?
vous vous foutez de qui?

Super votre CR et photos......ça met un peu de soleil dans la grisaille...

Heu! les bouteilles d'alcool....il en reste un peu?

Non! bande d'ivrognes..........Mika

Par Enzo, le 2009-04-28 20:26:22
Quelle belle ambiance !

Par ricoulélé, le 2009-04-29 06:48:32
au fait vous avez partouzé avant la course ou après???
pas les 2 comme même?

Par EZFEZ, le 2009-04-29 09:25:12
FDA

Par lucho44, le 2009-04-29 10:02:19
Ca fait plaisir de revoir la rainette, et sur marathon en plus.

Par Doumé, le 2009-04-29 10:16:22
Vous êtes beaux tous les 4 , et en plus une belle aventure sur 42 kms , que du bonheur !

Par !!!!, le 2009-04-29 10:22:13
il était avec vous le chef des bouzeux ?

Par BeauBi, le 2009-04-29 10:52:29
Non j'etais en train de faire du VTT

Par Marlène, le 2009-04-29 12:19:37
Cher Troll,
Si tu nous connaissais un peu, tu saurais répondre à tes questions. Ca m'embêterait de censurer, aussi, merci de t'abstenir.
Mô la bouzeuse

Par mieloup, le 2009-04-29 14:47:28
Mô et Lolo, la légende...
z'êtes trop bô
j'suis méchamment jaloux
sinon, c'est qui la brune dans le miroir ?
sourire

Par Marlène, le 2009-04-29 15:12:43
Bien vu ! c'est le reflet de ma féminité, autrement dit ma fille.
Bises à tous et merci pour vos commentaires. On attend avec impatience le CR de notre Tata nationale.

Par momoVH3, le 2009-04-29 23:41:51
Quelle ambiance. Je vous reconnais bien là. gardez toujours cet humour.

Par Belon, le 2009-04-30 10:25:53
c'est mon I.P. :
" Poopa (invité) (80.11.41.xxx) "

Par Brinouille, le 2009-05-01 06:05:23
aventure sympa,
Chouettes acolytes
chouettes masseurs
jolie cathédrale
jolie paire de gambettes
TTTrrrès joli pyjama

Bravo !

Par riri, le 2009-05-05 12:07:31
super classe et je raffole de la première photo ! ..

mais quel salo ce lolo ! ( fais exepress l'erreur ! )

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Hum, c'est quoi ce bins ???


Dossard 152 "comme la durée mensuelle"


Bon, ça c'est la veille... elles seront moins fraîches demain...



Les gargouilles de la cathédrale



Une autre gargouille, mais plus jolie.


Tata en pyjama


petit dèj à 20 mètres de la piste d'athlétisme




Tata qui a croisé un peintre ayant laissé sa main sur le short


973 mètres de tunnel sombre et froid




Sans commentaire....


ça a l'air d'être bon...!!!


A Table...!!!


Allez, un bon cassoulet pour finir ce petit séjour


Les 5 billets précédents

2008-11-21 21:50:16 : La question du jour : gros seins, handicap ou non pour la CAP ? - 5 photos - 13 réactions

Bon, je reconnais, le titre est accrocheur, mais je voulais juste partager ma petite journée avec vous. Ce matin direction le boulot, zou on me trouve un truc à faire à Argelès sur mer. 2H30 de voiture plus tard me voilà sur place, mon dépannage effectué il est déjà 12h30, l'heure d'aller manger. Et bien non, avec ce beau soleil, ce serait un sacrilège de s'enfermer dans un resto pour manger. Je chausse donc mes running, et me voilà parti pour une heure d'endurance sous un soleil radieux et une mer bleue que je vous fais partager par 4 photos prises avec mon téléphone..... Comme les plaisirs se conjuguent souvent par paire, me voilà de retour à la maison devant justement cette fameuse paire que ma belle m'exibe sous le nez (pour le plus grand plaisir de Riri et autre Mielou)... Cette Mô, si elle n'existait pas il ne faudrait surtout pas l'inventer….sont forts ces chirurgiens non...?!!!

2008-10-28 11:46:38 : 49 secondes de trop... - 1 photo - 28 réactions

49 secondes


Nous avons été un peu poussés pour le faire ce 2ème marathon de Toulouse. Un peu trop près du Médoc, pour lequel nous étions inscrits depuis longtemps, les amateurs que nous sommes n’avaient encore rien décidés.
Filzy du forum m’a contacté au printemps dernier pour lui indiquer des hôtels de la région. L’invitation à la pasta party se fit naturellement. Puis un post sur le forum concernant une vente de dossard pour Toulouse nous a définitivement décidé.
C’est ainsi que le 26 octobre dernier nous nous sommes retrouvés dans le sas des 3h45. David31 était là, ainsi que Momovh3 et notre parisien d’adoption, Yannick. Yannick en 2 jours a eu le loisir de goûter à la cuisine régionale et au Rioja. C’est sûr que lui, il n’a pas l’entraînement… il a dû le payer !
Mon objectif pour ce marathon que l’on annonçait roulant et plat : 3H59’59 pour le fun.
J’avais décidé de partir sur une base de 11km/h, ce qui me laissait une marge de manœuvre pour finir juste au-dessous des 4h. Lolo « devait » me servir de lièvre et rester avec moi…
Au coup de sifflet, il est parti comme une balle et je ne l’ai revu qu’au 28ème km.
Les temps du 10ème et semi ont été respectés avec des douleurs au grand fessier qui sont apparues vers le 15ème. David était avec moi, on avait la sensation de courir trop vite et qu’on allait se cramer. J’ai retrouvé aussi un copain de ma salle de sport. C’était son 1er marathon et pour ma part je trouvais qu’il allait trop vite mais « il se sentait bien ». Je l’ai laissé après le semi en lui disant que le marathon allait commencé et je ne l’ai pas revu.
Au 28ème donc, je double mon Lolo qui marchait. Il m’a encouragé et m’a ordonné « et surtout que la soupe soit chaude… » Mouai, un peu macho mon homme mais comment lui en vouloir alors que je le scotche derrière !
Je pense que jusqu’au 35ème j’ai tenu la route. Je ne me suis pas arrêtée au ravitaillement et j’ai pris à chaque fois les bouteilles à la volée. Puis le calvaire a commencé avec ce corps qui refuse la vitesse imposée, ces faux plats et ces passages sous les ponts qui font ralentir l’allure et monter le cardio… Les deux derniers km ont été au taquet de ce que je pouvais courir alors. J’ai essayé de coller au ballon vert des 4h qui m’a remonté puis dépassé. Connaissant la ville je savais qu’on allait arriver par les petites rues entrant sur la place du Capitole alors j’ai mis tout ce que j’avais pour rattraper ce « putain » de ballon devant moi. Je n’ai même pas entendu la foule et l’ai très peu vue, en plein dans mon trip contre la montre. L’arche, le ballon, et moi… ensemble.
Temps réel 4h00’48.
49 secondes de retard.
Au final, en 7 km, j’ai donc cramé les 10 minutes de bonus que j’avais et de 11km/h je suis tombée à 10.50. Je ne pense pas pouvoir faire mieux. Chacun a ses limites. J’ai sûrement atteint les miennes avec le mode de prépa qui est le nôtre, c’est-à-dire, sans trop de prise de tête et en restant de bons vivants. Car après tout, courir, reste pour nous un loisir.
Lolo, prochain marathon : Barcelona et viva la catalonia !!! Objectif, visiter la ville et manger des tapas avec Eva la Catalana ! Ce sera le 6ème !

2008-10-28 08:25:31 : Le Marathon de Trop... - 3 photos - 35 réactions

Un marathon de trop

Et oui, il fallait bien que cela arrive tôt ou tard. L’année 2008 a été pour nous une année assez chargée, pas de coupure, deux trails difficiles, le marathon du médoc, le ronde des foies gras, et de bien trop nombreux entraînements ont eu raison de moi.
Ce marathon de Toulouse ce devait être la dernière grosse course pour cette année, et à coup sûr elle le sera. Tout avait bien débuté, de gros entraînements et une rigueur "presque" irréprochable. Trois séances par semaine, le tout entrecoupé de bonnes bouffes comme nous savons le faire.
Samedi, arrivée des Parisiens, et après avoir glandé devant le match de rugby, nous commençons doucement l’apéro. S’en suit un petit repas à base de rillette de canard, pâtes et autre viande blanche grillée, fromage, dessert, bref juste ce qu’il faut pour le lendemain.
Dimanche, debout 7 heures, déjeuner et départ pour la course. Nous attrapons Yannick au passage et zou, nous voilà 1h30 plus tard sur la ligne de départ. Une petite photo dans le sas des 3h45 prise par David31, que l’on avait déjà rencontré l’année dernière, avec oh ! surprise, momovh3 qui nous a retrouvés. Cela nous a fait vraiment plaisir de le rencontrer, il transpire la gentillesse et la bonté cet homme là. Donc photo de départ, ce sera la seule de ce marathon.
Je décide de partir avec les 3h45 alors que mon meilleur temps est de 4h12. L’allure est rapide, mais il fait frais et beau, sans peiner je suis le ballon blanc, 1h05’27 au 12ème km, pas le temps de faire des photos ni de plaisanter. 1h55’55 au semi, là il me semble que la barre des moins de 4 heures est possible. 8 minutes d’avance, même si je coupe sur la seconde moitié, c’est jouable. Les choses se gâtent au 28ème . Aucune douleur musculaire, pas l’ombre d’une crampe, mais l’allure chute, et ma belle me dépasse à cet instant. Un rapide calcul me fait dire qu’elle le tient son moins de 4 heures, peut- être même un 3h55, ce serait pour elle un aboutissement.
Je me concentre sur mon pied gauche qui me fait un peu mal, mais rien d’alarmant. Passage au 34ème en 3h17’16, cela fait 13 kilomètres en 1h21’21, de toute évidence, l’allure n’est plus la même et faire les derniers 8 km en 43 minutes ne me paraît plus faisable d’autant plus que je décide de marcher 1 minute par km afin de finir. Le mental n’y est plus, l’abandon, j’y pense et je me trouve tout un tas d’excuse pour arrêter. Alors je pense juste à ma belle qui le tient son marathon sous les 4 heures. Les blessés commencent à joncher le sol, la croix rouge, les pompiers ne savent plus où donner de la tête. Malgré mon allure de sénateur je n’en finis pas de doubler des coureurs/marcheurs à l’agonie. Il est vrai qu’il fait chaud, 21° à l’ombre, et de l’ombre il n’y en a pas. Chaque km est une bataille et mon pied commence vraiment à me pourrir la vie. J’en cherche les causes, route bombée, chaussures usées, trop d’entraînements et de courses, surement un mélange de tout cela.
40ème km, plus que 2, je double une femme qui de toute évidence souffre aussi, « on se le termine ensemble, tranquille » lui dis-je. « ok », me répond t’elle, et nous voilà donc à nous soutenir mutuellement. 41ème la musique approche et la place du capitole n’est plus très loin. Quelques coureurs nous doublent dans un dernier élan de rage. 42ème km, ma compagne d’infortune me dit « allez on termine à fond ». Nous voilà partis à 14 ou 15 km/h sur les 200 dernier mètres. Elle coupe net à 50m de l’arche de délivrance, une crampe a eu raison de son dernier effort. Je reste avec elle et la laisse passer devant moi, à cet instant il me reste encore un peu de galanterie.
Je retrouve ma belle « alors chérie, ton chrono », « je ne sais pas, je suis arrivée avec le ballon des 4h, donc je ne sais pas si je suis en dessous des 4 heures» nous verrons bien les résultats ce soir.
Le reste n’est que du bonheur, je me gave de saucisson sec, marre du sucré et des gels, je veux du salé. Après un au revoir à momovh3 qui se restaure sur un banc public, nous retournons chez nous.
Rien ne laissait présager ce qui va suivre à cet instant. De retour à la maison et après un bon bain, ma douleur au pied gauche se réveille et augmente crescendo. Ma chérie se propose de me masser, mais rien n’y fait, la douleur augmente. Quelle est donc cette douleur très vive qui m’a empêché de dormir toute la nuit ? c’est la question que je pose au médecin des urgences à 7h30 ce matin. Et bien il n’en sait rien, ce n’est pas une déchirure, ça il en est certain. Ce qui est aussi certain c’est que je ne peux plus poser le pied au sol et que dans 3 jours si cela ne va pas mieux ce sera une scintigraphie ou un scanner. Une aponévrose latéral plantaire semble être la blessure la plus probable, pour le moment, antalgiques et séance de 10 injections sont le programme des prochains jours ensuite viendra les examens complémentaires. Vraiment ce fut surement le marathon de trop.

2008-10-19 18:35:39 : Marathon de Toulouse, entraînement pour l'accueil des Parisiens - 2 photos - 30 réactions

Bon, histoire de ne pas vous faire penser que nous nous la coulons douce pour cette préparation du Marathon de Toulouse, voici le dernier entraînement de la semaine. Maintenant, repos jusqu'à dimanche prochain.....Vous remarquerez que c'est toujours elle qui bouffe, moi je sais me tenir...héhéhé

A nous deux les Parisiens, nous vous attendons de pied ferme !

La Môlo's Team

2008-10-14 18:21:16 : La ronde des foies Gras 2008, même la crise n'y peut rien..!! - 1 photo - 18 réactions

Et oui, encore une ronde des foies gras de terminée. Malgré la crise financière et la morosité ambiante, rien ne peut altérer la bonne humeur de nos hôtes. Comme chaque année nous avons été accueillis comme des rois. Foies gras tout le long du parcours et bandas. Cette année j'ai voulu vous montrer l'ambiance d'après course. Ce dimanche 12 octobre nous avons ressenti vraiment plus que d'habitude le côté festif. La crise n'a pas pu lutter contre la joie de vivre au grand air du sud ouest de la France.

Vidéo et photos, ici.

http://www.molo31.com/mapage/index.html

La Môlo's Team

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net